AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPISODE 1 - THE TOURNAMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey Styles
THE VOICE OF WRESTLING
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: EPISODE 1 - THE TOURNAMENT   Lun 15 Fév - 6:28


MONDAY NIGHT SURVIVAL
ÉPISODE 1 "THE TOURNAMENT"

LIVE FROM THE WAREHOUSE, BROOKLYN, NY.

Il est l'heure. L'heure de libérer la violence et de disséminer le sang à travers les rues de Brooklyn. La communauté de la lutte professionnelle attendait ce moment depuis de longs mois. C'est ce soir que la Warehouse ouvre ses portes, accueillant au-dessus de 500 fidèles fanatiques venus à travers le pays pour assister au premier show de l'Underworld. Dans le stationnement de cette usine désaffectée, converti en une arène de pur divertissement, une foule de gens arpente les kiosques dans l'unique but de brocanter des putains de t-shirt pour l'occasion. La bière coule à flot. Les femmes sont chaudes comme la braise. Des chants se font entendre à l'intérieur de l'établissement. L'impatience se fait sentir. L'ambiance est explosive.



La caméra se dirige à l'intérieur de la Warehouse et nous retrouvons Joey Styles, the Voice of Wrestling, au milieu du ring, micro dans les mains. Il souhaite la bienvenue aux fans présents dans la salle et leur demande s'ils sont prêt pour cette soirée de castagne. La foule est électrique et offre à Styles une réaction extrêmement positive. Il explique alors son rôle au sein de ce nouveau projet, qu'il fonctionnera principalement à la table des commentaires, mais qu'il servira aussi de conseiller exécutif pour le grand patron de l'Underworld, l'Human Suplex Machine... Taz !

L'homme en question fait son entrée, accompagné par Bill Alfonso, jouant du sifflet comme à son habitude, cassant les tympans des fans des premières rangées. La foule accueille le patron avec une ovation digne de ce nom. Taz se dirige alors vers le ring et offre une poignée de main à son acolyte. Il empoigne ensuite un micro et remercie tous les fans qui supportent le projet et qui se sont déplacés pour assister à la première édition de Survival. Il leur promet une soirée forte en émotion avec de la baston pure et dure au programme.




Le patron dévoile que tous les combats de la soirée seront en lien avec le tournoi Fists of Fury. Un tournoi qui déterminera le premier champion de la fédération lors de la finale, le 14 mars prochain. Il rappelle aux lutteurs dans le vestiaire que l'Underworld n'est pas un bac à sable pour gamins et que tous les coups sont permis. Les plus faibles seront éliminés et dégagés à grand coup de pied dans le cul. Sans aucune pitié, sans aucune deuxième chance. Taz poursuit en racontant son désir de rassembler les pires fils de putes de ce business, la crème de la crème et pour ce faire, il devra tester ses employés. Il jure que tous les hommes qui grimperont dans ce ring vivront les périodes les plus ardues de leur carrière. Leurs corps et leurs esprits seront testés jusqu'à la limite du possible. Les prédateurs les plus forts seront considérés comme les rois de cette jungle impitoyable.

Il finit son discours en promettant aux fans que de nombreuses surprises viendront durant les prochaines semaines et leur souhaite de passer une bonne soirée en lançant un "Let the slaughter begins !" pour conclure ses dires.


* * * * * * * * * *



FISTS OF FURY TOURNAMENT - QUARTER-FINAL
DAMIEN SANDOW (0-0) vs. KENN DOANE (0-0)
Taz ne nous avait pas menti sur les matches qui sont d'une rare violence à l'Underworld, les deux hommes au son de la cloche se rendent coup pour coup. Ken Doane parvient à prendre le dessus sur Damien Sandow en malmenant son adversaire avec des prises violentes, il enchaîne quelques German Suplex avant de te tenter un Elbow Drop depuis la troisième corde, qui heurte de plein fouet The Savior of The Masses. Ken Doane semble bien déterminé à faire un retour triomphant, encouragé par la foule, il va chercher une chaise sous le ring et commence à frapper son adversaire avec. Mais Damien Sandow n'a pas dit son dernier et parvient à s'échapper in extremis d'un coup de chaise qui lui arrivait en pleine face. Ken Doane attend son adversaire, chaise à la main. Sandow semble un peu réticent à revenir les mains nues et se décide lui aussi à employer les grands moyens, regarde sous le ring et à la surprise générale, il sort une énorme encyclopédie ! Cette arme a le mérite de faire rire son adversaire mais aussi toute la foule présente dans le Warehouse, ce qui met Sandow hors de lui. Il remonte dans le ring, esquive un coup de chaise et porte un énorme coup avec son dictionnaire. Comme le dit un vieil adage, le savoir est une arme. Sandow malmène son adversaire avec plusieurs coups d'encyclopédie sur le crâne. The Savior porte ensuite une Suplex avant de tenter un tombé bien trop rapide. Sandow reste déterminé et semble décidé à en terminer avec son adversaire du soir. Il se prépare pour son finisher. Sandow est en place, mais Ken Doane parvient à contrer, et tente à son tour de porter son finisher. C'est sans compter sur Sandow qui retourne le tout, se penche et en profite pour ramasser son "arme" et mettre un coup de dictionnaire énorme sur la tête de Doane ! Sandow enchaîne, Cross Arm Neckbreaker ! Il porte le tombé ! 1, 2 et 3 ! Damien Sandow vient de remporter son match et se qualifie pour la suite du tournoi.
VAINQUEUR PAR PINFALL - DAMIEN SANDOW (1-0)

* * * * * * * * * *

Kenn Doane rentre en coulisses, une poche de glace sur la nuque. Il arrive dans la zone de coulisses avant les entrée, et on y on aperçoit également l'un des autres participants du tournoi pour le Grand Championship, King Booker. Booker, accompagné de son femme Sharmell, nargue Doane, affirmant que "seuls les paysans perdent". Doane le prend gentiment et met Booker au défi de faire mieux et de gagner son match. Le King se vexe, s'énerve. Le 5 time WCW Champion Booker dit que ce manque de respect est intolérable. Le remettre en question, lui, King Booker ? L'ex Harlem Heat lui dit alors de rester dans le club des losers, et qu'il regarde le prochain match, où le King Booker va briller.

* * * * * * * * * *

La caméra coupe et nous nous retrouvons dans ce qui semble être un parking. Une limousine s'incruste dans le cadre de l'image. C'est plutôt inhabituel de voir une voiture aussi luxueuse dans ce quartier malfamé de Brooklyn. Mais il n'y que quelques rares passants pour la voir, car toute l'attention du quartier est dirigée sur le bâtiment devant lequel se gare cette limousine : La Warehouse !



Le chauffeur sort de la limousine et se précipite devant l'une des portes arrières pour l'ouvrir, il l'ouvre et s'incline légèrement, en bon chauffeur de maître. L'homme qui sort de la limousine porte un costume de bonne facture, c'est Paul Heyman ! Le promoteur et manageur légendaire est ici chez lui, dans sa ville natale, et il semble se diriger vers l'entrée de la Warehouse. Heyman est tout sourire, fait un pas en avant et se tourne vers la limousine d'où sort Brock Lesnar. The Conquerer est sans doute la star la plus renommée de l'Underworld Wrestling, et il fait son entrée en grande pompe. Lesnar est concentré, déjà en survêtement alors que Heyman lâche quelques billets de pourboire au chauffeur.

Le seul homme à avoir été WWE World Heavyweight Champion et UFC World Heavyweight Champion sautille sur place, déjà concentré sur son match à venir dans le Main Event. Paul Heyman, lui, est toujours tout sourire, il contemple ce bâtiment qui a été spécialement aménagé en arène pour la toute nouvelle fédération de Taz. Heyman murmure quelques mots que la caméra peut capter : "So this is the place..." Il semble ravi pour une raison inexpliquée. Lesnar, lui, ne se préoccupe pas de son avocat et gérant et avance d'un pas décidé vers la porte arrière de la Warehouse où l'attend un employé de l'Underworld pour le faire entrer discrètement.


* * * * * * * * * *



FISTS OF FURY TOURNAMENT - QUARTER-FINAL
MVP (0-0) vs. KING BOOKER (0-0)
Ce match est d'une toute autre saveur. D'un côté, nous avons MVP qui tente d'éviter d'être violent et de l'autre, nous avons un King Booker totalement déchaîné qui semble déterminé de détruire son adversaire du soir pour se qualifier dans ce tournoi. Très rapidement, King Booker et MVP se retrouvent hors du ring ou le roi balance son adversaire du soir contre les barricardes, contre les escaliers, tout ce qui croise sa route est un endroit pour propulser MVP. Ce dernier tente de faire comprendre à son adversaire que la violence n'est pas une solution, il parvient à revenir dans le match en portant une Headlock avant de le renvoyer dans le ring. Il enchaine avec un Knee Drop avec un petit taunt façon ballin, tout ça dans un petit MVP style ! MVP porte à présent des droites puis des gauches sur son adversaire avant de le relever et continuer avec des atemis pour l'envoyer vers un coin du ring mais King Booker parvient à effectuer une jolie prise de soumission dans les cordes mais MVP fait le compte de 5 avant de parvenir à casser la prise en portant un coup de genou sur Booker qui se plie en deux. Pendant que Booker est encore groogy, MVP se rue vers l'arbitre et lui demande s'il veut que Mr 305 arbitre le match à sa place ! Booker en profite pour se ruer vers son adversaire mais MVP l'envoie dans les cordes, il le cueille avec un Knee Press avant de porter son Playmaker qui marque la fin de ce match, 1, 2 et 3 ! Victoire de Montel Vontavious Porter qui se qualifie pour la suite du tournoi !
VAINQUEUR PAR PINFALL - MVP (1-0)

* * * * * * * * * *

Irrité de sa défaite, Booker se dirige en coulisse d'un pas pressé, en laissant échapper plusieurs grognements de mécontentement, suivi de près par Sharmell qui essaye de le rattraper et de le calmer. Alors qu'il pénètre dans sa loge, il tombe face à face avec Kenn Doane qui l'accueille en l'applaudissant ironiquement. L'ex-cheerleader félicite le roi pour sa performance de la soirée et rigole au fait que l'ironie du sort l'a rattrapé en si peu de temps. "Shame on you, Bookah". Doane reste bon joueur et propose une poignée de main à Booker, "entre perdants". Booker réplique rapidement qu'il n'est pas d'humeur pour écouter les paroles d'un simple paysan et lui ordonne de quitter ses appartements. Doane est vexé, mais pas autant que Booker qui en rajoute en poussant vivement celui dont il s'était moqué. Doane réplique évidemment, et cela ne prend que quelques secondes pour qu'un brawl ne débute entre les deux.



Après quelques échanges de coups, Kenny prend le dessus. Il empoigne la tête du roi et l'envoi valser dans des cadres accrochés à un mur adjacent. Il poursuit son assaut en fracassant un pot de fleurs dans le dos de Booker, qui se trouvait au sol après la dernière attaque. Booker attrape alors la jambe de l'ancien Kenny Dykstra et lui mord le mollet ! C'est à ce moment que des officiels arrivent à la hâte pour séparer les deux lutteurs. Taz se rapplique à son tour, pas très content par la situation. Il dit qu'ici, les problèmes, ça se règle dans le ring et nul part ailleurs. King Booker ne veut rien entendre. Il crache au visage de Doane et lui promet qu'il va regretter d'avoir posé ses mains sur son roi. Les officiels réussissent à écarter les deux hommes et la caméra coupe pour laisser place aux publicités habituelles.  

* * * * * * * * * *

Après la pub, on est toujours avec Taz qui entre dans on bureau où l'attend Rhino. Taz s'excuse de s'être absenté : des bagarreurs à séparer. Les deux hommes échangent des blagues sur un ton cordial, et Rhino remercie son ami de lui avoir accordé la chance d'être dans le tournoi. Taz réplique aussitôt, Rhino n'est pas dans le tournoi parce qu'ils sont amis, mais parce qu'il le meilleur, il est un "world class ass kicker" et mérite ce main event. Rhino et Taz plaisantent ensuite sur l'atmosphère de la Warehouse, et Rhino dit que l'ambiance intime du lieu lui plait, ça lui rappelle la ECW. Taz est d'accord, mais affirme que l'Underworld est différent de la ECW. La ECW est morte, l'Underworld c'est le futur.

Les deux hommes s'échangent une poignée de main virile, et Rhino va sortir du bureau quand quelqu'un ouvre la porte en trombe... Charlie Haas ?! Déguisé en Bill Alfonso, casquette sifflet et mimiques identiques, Charlies "Haasfonso" gueule dans tous les sens, demande si Taz a bien vu cette battle royale en dark match où il a éliminé des lutteurs locaux, prouvant sa supériorité. Haas, imitant Alfonso qui n'arrête jamais de parler, ne laisse ni Taz ni Rhino en placer une et annonce qu'il pense avoir montré qu'il mérite une place dans l'Underworld, avant de partir. Rhino se tourne vers Taz, silence gênant, et lui demande qui est ce taré. Taz répond qu'il n'est pas sûr, mais qu'il l'aime bien.


* * * * * * * * * *



FISTS OF FURY TOURNAMENT - QUARTER-FINAL
PENTAGON JR. (0-0) vs. ZACK SABRE JR. (0-0)
La cloche sonne, et les deux hommes commencent par se tourner autour. Le contact est vite établi, et on a le droit à une petite séquence de lutte au sol très technique : headlocks, clefs de bras, retournement, et le tout se termine quand Zack Sabre tente déjà de placer son armbar ! Mais Pentagon empêche son adversaire de placer sa prise de soumission et roule hors du ring. Le match devient dès lors beaucoup plus stiff, avec des kicks ultra violents de part et d'autres. A plusieurs reprises, Zack Sabre passe très prêt d'infliger son armbar à Pentagon, mais ce dernier se dégage toujours avant que la prise ne soit totalement appliquée, conscient que si son adversaire place cet armbar redouté il n'aura aucune échappatoire. Le Cero Miedo demande alors quelque chose à son maître... Une paire de nunchakus ! Pentagon fait montre de son talent avec cette arme, et il attaque Sabre avec ! Le corps du britannique est sévèrement marqué des coups de l'arme en bois massif sur les bras, le dos et les côtes, mais il parvient finalement à en attraper l'une des extrémités et puni Pentagon avec une série de kicks dans le genou ! Pentagon boite sévèrement et Sabre se tient les côtes, visiblement blessées. Le match approche de son terme, Sabre tente un kick, mais Pentagon l'intercepte, tire Sabre vers lui... Package piledriver ! Le Fear Factor ! Un, deux, et trois !
VAINQUEUR PAR PINFALL - PENTAGON JR. (1-0)

Quel match ! Joey Styles, aux commentaires, n'est pas avare de superlatifs, alors que Bill Alfonso crie comme un damné. Les deux hommes sont dans un sale état après ce match ultra compétitif, Pentagon boîte lourdement sur la jambe que Sabre a kické, alors que le Britannique a de nombreux hématomes sur le corps, notamment les côtes et le torse. Les deux hommes viennent se faire face au centre du ring, bien que le match soit fini.



La foule se répand en chants "That was awesome !" pour célébrer le match très brutal qui a eu lieu. Les deux hommes, eux, ne semblent pas en avoir fini. Vampiro, au pied du ring, encourage son poulain Pentagon à casser le bras de Zack Sabre, une autre offrande pour son maître après cette victoire. Pentagon semble hésiter, regardant tour à tour Zack Sabre Junior et son maître. Pentagon hésite, semble tiraillé... Et Zack Sabre lui tend sa main ! Visiblement gagné de respect après avoir lutté et perdu contre lui, le British Master veut montrer ce respect en serrant la main de Pentagon. Lui semble toujours tiraillé, alors que Vampiro continue de l'abreuver de "Break his arm !" Finalement, le Cero Miedo recule de quelques pas, avant d'avancer d'une manière assez déterminée vers Sabre, il va le... Il lui sert la main ! Les deux hommes s'échangent une poignée de main au plus grand plaisir du public. Sabre quitte alors le ring en tapant dans les mains tendues des fans du premier rang, alors que Vampiro monte sur le ring pour engueuler son poulain qui se contente de quitter le ring à son tour.

* * * * * * * * * *

La caméra se braque sur les commentateurs, Bill Alfonso et Joey Styles qui font un récapitulatif des combats de la soirée, la victoire de Damien Sandow ainsi que celle de MVP, ainsi que le match ultra violent auquel nous avons juste assisté. Joey Styles se demande d'ailleurs pourquoi Pentagon a désobéi à son maître, et pourquoi il montre du respect, ce qui est inhabituel pour lui. Alfonso fait alors la mention d'une invité spéciale installée dans la section des VIP de la Warehouse. The Mistress of Death, Catrina, personnage bien connu au sein de la Lucha Underground. Celle-ci caresse une pierre précieuse entre ses mains. Elle observe. Elle scrute les prédateurs et les proies. Son implication au sein de l'Underworld reste toutefois un mystère.

* * * * * * * * * *

Les vainqueurs des trois derniers matchs : Damien Sandow, MVP et Pentagon Jr (et donc tous demi-finalistes), se retrouvent en coulisses. Chacun se compare et tente de prouver verbalement sa supériorité. Rapidement, ça commence à s'engueuler au rythme de "ça sera moi le champion". Les trois hommes finissent par se taire lorsque Brock Lesnar s'incruste dans la scène, accompagné de son gérant, Paul Heyman. The Advocate rappelle la grande réputation du Beast Incarnate et souhaite bonne chance aux demi-finalistes, parce qu'ils en auront besoin après que Brock Lesnar aura détruit Rhino. Le War Machine débarque au même moment. Stare down entre les deux hommes. Les deux bêtes laissent échapper des grognements, sans dire le moindre mot. La musique de Lesnar se lance et celui-ci quitte la scène avec Heyman pour faire son entrée. C'est l'heure du Main Event !

* * * * * * * * * *



MAIN EVENT: FISTS OF FURY TOURNAMENT - QUARTER-FINAL
BROCK LESNAR (0-0) vs. RHINO (0-0)
Pendant que Paul Heyman vient taper la causette à Joey Styles à la table des commentateurs, le match commence. Les deux bêtes se ruent à corps perdu l'un sur l'autre, et des coups ultra-violents pleuvent pendant plusieurs bonnes minutes : poings fermés, coudes, Rhino envoie même un vicieux coup de tête à Lesnar, dont le front commence à saigner ! C'est un slugfest, la violence est le maître mot dans ce match, et chacun des adversaires se chauffe de plus en plus. Lesnar va chercher une chaise en dehors du ring et puni vicieusement Rhino avec des coups dans le corps, mais aussi un gros headshot qui fait rugir la foule ! Désormais les deux hommes ont du sang sur le visage ! Rhino ne se laisse cependant pas battre, et se dégage de chaque tombé. Lesnar devient alors fou et va chercher une table qu'il installe au centre du ring. Lesnar prend Rhino sur ses épaules, il va envoyer le F5 à travers la table !... Non Rhino le repousse et tombe sur ses pieds, GORE ! GORE ! LES DEUX HOMMES PASSENT A TRAVERS LA TABLE ! GORE ! UN ! DEUX ! DÉGAGEMENT ! La foule n'en revient pas alors que Heyman, au bord du ring, crie de soulagement. Il encourage alors que les deux bêtes se remettent petit à petit debout. Rhino se prépare et part pour un second Gore, mais Lesnar le stoppe avec un coup de pied dans les parties génitales ! F5 ! Un, deux, tro... Non ! La Warehouse est en feu, tout le monde est debout et fait du bruit alors que ces deux monstres se battent à mort ! Après une bonne minute pour se relever, ils se font maintenant face, fébriles, les jambes tremblantes, et... Ils se ruent l'un sur l'autre ! Rhino passe sous une droite, court dans les cordes... GOOOOOOOOOOORE ! GORE GORE GORE ! IT'S OVER LADIES AND GENTLEMEN.
VAINQUEUR PAR PINFALL - RHINO (1-0)

Rhino sort victorieux de ce duel de titans et célèbre fièrement au centre du ring, salement amoché après avoir livré une guerre avec la bête incarnée. Lesnar tant qu'à lui, roule à l'extérieur du ring, alors que son gérant vient prendre de ses nouvelles en lançant quelques insultes en direction de Rhino. Le show tire à sa fi... OH WAIT ! PENTAGON JR ! Le Cero Miedo est dans le ring ! La foule se lève alors que Pentagon saute dans le dos de la War Machine, et un brawl débute entre les deux ! Malgré sa fatigue, Rhino riposte aux coups de son assaillant. Les demi-finalistes se font plaisir pour s'en mettre plein la gueule. Le rhinocéros tente son gore, mais Pentagon exécute une roulade pour l'éviter. Celui-ci profite de l'occasion pour venir porter un armbar. The Man Beast se tord de douleur, mais résiste de façon surhumaine à la soumission. C'est à cet instant que Damien Sandow débarque dans le ring suivi par le dernier participant toujours à la course pour le titre, MVP ! Ils s'attaquent directement à Pentagon et à Rhino.



C'est le gros bordel dans le ring. Aucun homme ne réussit à prendre le dessus sur l'autre. L'intensité est à son comble. Les fans sont complètement euphoriques. Ils en demandent plus. Les gens placés en premier rang agitent les barrières de sécurité en signe d'excitation. La sécurité et les officiels de l'Underworld finissent par débarquer dans le ring pour séparer les lutteurs.

À travers la vitrine de son bureau, le patron de l'Underworld admire le spectacle avec un sourire de satisfaction sur les lèvres. Il se tourne vers la caméra, très confiant.

"This is only the beginning. Survive if you can."

Fondu au noir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EPISODE 1 - THE TOURNAMENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece
» World Tournament 2009 (Qualifications)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNDERWORLD :: PROGRAMMATION :: LES RÉSULTATS-
Sauter vers: