AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPISODE 3 - RAISED FISTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey Styles
THE VOICE OF WRESTLING
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: EPISODE 3 - RAISED FISTS   Lun 29 Fév - 12:50


MONDAY NIGHT SURVIVAL
ÉPISODE 3 "RAISED FISTS"

LIVE FROM THE WAREHOUSE, BROOKLYN, NY.

Bienvenue à New York. Bienvenue à Brooklyn. Quartier populaire pour sa nouvelle attraction personnelle qu'est l'Underworld. Une promotion du pro wrestling se basant principalement sur le thème de la violence et de la baston. Un fight club rassemblant les pires crapules de cette industrie. Les fans font la file devant la majestueuse Warehouse, quartier général de la fédération new-yorkaise. À l'entrée, les videurs arborent fièrement des t-shirts à l'effigie du War Machine, Rhino. Les gonzesses bien foutues reçoivent des pass VIP. Les fiottes qui tentent de passer sans avoir l'âge légal se font sortir à grands coups de pied dans le fion, pareillement pour les parents avec leur mioche. Ici, C'est pas la WWE. Garder vos putains de gamins dans leur bac à sable.



La caméra défile sur la magnifique ville illuminée de New York pour finir par entrer dans l'établissement de l'Underworld, encore une fois sold out. C'est le gros délire à l'intérieur, la foule est aussi bruyante qu'une bombe atomique en plein sol japonais. Des donzelles exhibent leur poitrine au plus grand plaisir des éternels puceaux dans la salle. Un groupe d'afro-américains en première rangée sont costumés en l'honneur du Hulkster, Hulk Hogan... Bande de racistes. La caméra finie par se braquer sur Joey Styles et Bill Alfonso, les commentateurs officiels de l'Underworld qui font rapidement un récapitulatif de l'épisode de la semaine dernière. Pentagon Jr. et Rhino sont officiellement les finalistes pour le tournoi Fists of Fury et Styles annonce que ce soir dans le Main Event, le War Machine affrontera le roi des Armbars, Zack Sabre Jr. ! Une annonce qui fait hurler de plaisir l'audience. Fonzie est excité comme un gosse de 6 ans, il gueule, il chante, il joue du sifflet. Un putain de fêlé. La soirée peut enfin débuter !



Après cette intro de Monday Night Survival, on se retrouve avec Taz sur le ring, et il n'est pas seul ! Il nous demande de faire un triomphe aux finalistes du Fists of Fury Tournament, qui s'affronteront au Pay Per View du même nom pour devenir champion. À sa gauche, la breakout star de 2015, le Perro del Mal... Pentagon Junior ! Ce dernier est acclamé, mais ne taunt pas et vient murmurer quelque chose dans l'oreille de Taz. Le patron sourit et rectifie : "he's not a junior anymore, he's Pentagon !" La foule acclame, et Taz continue. À sa droite, le dernier ECW World Champion, l'homme animal, the War Machine... Rhino ! La foule est folle alors que Rhino lève les bras en l'air. Taz attend que le silence revienne et dit que ce tournoi était rude, il rassemblait les meilleurs. Et les meilleurs des meilleurs sont sur ce ring. Ils se sont battus, ils ont saigné, ils ont fait saigner, tout ça pour l'or suprême. Tout ça pour l'Underworld Grand Championship, le prix ultime de l'Underworld, le titre le plus important de tout le circuit indépendant. Ici, ce n'est pas le monde des bisounours, ici chaque victoire compte, et celui qui sera champion sera le meilleur, le plus violent.

Taz laisse alors la parole aux deux challengers. Rhino commence en disant qu'il veut déjà promettre à Brock Lesnar qu'il se vengera et qu'il aura sa peau. Mais avant cela, il prendra le titre. Parce que le titre est plus important qu'autre chose. Parce que le titre veut dire plus d'argent pour lui, plus de nourriture sur sa table, plus d'essence dans sa caravane, plus d'habits dans le placard de ses gosses. Ce titre est la chose la plus importante pour lui, son objectif numéro un, et avec tout le respect qu'il doit à Pentagon, il le battra. Ce dernier parle à son tour. Lui aussi veut ce titre plus que tout, plus que ce rubber match contre Zack Sabre Jr. qui l'obsède à moitié. Il est dans le même état d'esprit que Rhino : la seule chose qui compte c'est ce titre, et il le gagnera. Il va le gagner pour tout le Mexique, il va le gagner pour couronner son début de carrière... Et pour la mémoire de Perro Aguyao Jr., mort l'année dernière. Pentagon, chose surprenante, tend alors la main à Rhino, ce qui nous confirme qu'il est bien différent de l'homme qui était à la Lucha Underground. Rhino n'hésite pas et accepte la poignée de main. Taz, lui, vient mettre sa main sur celles des deux hommes, ravi, alors que quelques photographes présents au pied du ring immortalisent le moment.

* * * * * * * * * *

Entre-temps, dans les vestiaires, nous retrouvons the Advocate, Paul Heyman face à face avec le sinistre Vampiro. Heyman rappelle au vampire ses intentions au sein de l'Underworld, qu'il veut conquérir celle-ci et détruire tout ce que Taz tente de construire. Il avoue par la suite qu'il ne peut toutefois, réussir seul sans associé. Il vante rapidement les talents de gérant de Vampiro et lui propose une alliance, qui serait bénéfique pour les deux parties. Il continue en disant qu'à eux deux, avec l'aide de leur poulain respectif, Brock Lesnar et Pentagon, ils pourraient contrôler et diriger d'une main de fer l'Underworld. Vampiro fait mine de réfléchir. Il riposte sèchement qu'il n'aime pas Heyman et qu'il ne lui fait aucunement confiance. Cependant, il aime encore moins l'attitude ingrate de Taz et affirme que l'offre que lui propose l'Advocate semble être le mieux pour ses propres intérêts et ceux de Pentagon. Heyman fini par lui tendre la main, et Vampiro la serre. Le pacte avec le diable a été conclu.

* * * * * * * * * *



UNDERWORLD RULES MATCH
BRIAN CAGE (0-0) vs. KENN DOANE (0-2)
Doane n'a pas le temps de terminer son entrée que dès qu'il pose le premier pas dans le ring, la machine qu'est Brian Cage fonce comme un bulldozer directement sur celui-ci, lui assénant des coups assez vicieux au niveau du visage pour le sécher froidement au sol. L'ancien membre du Spirit Squad tente de se défendre, mais son monstrueux opposant lui prend la tête pour le projeter à l'extérieur du ring. La machine fait quelques taunts, contractant fièrement ses biceps. Il finit par rejoindre Doane à l'extérieur du ring qui l'attendait patiemment avec un low blow, suivi d'un DDT en plein sur le sol cimenté. Il lui administre plusieurs Elbow Drop, faisant son possible pour que son adversaire ne se relève pas. Celui-ci, étant une grande menace sur ses pieds. Doane monte alors sur les abords du ring, il lève un bras dans les airs et la foule le supporte. Alors qu'il veut porter son Sky High Leg Drop sur son adversaire, celui-ci se relève aussi rapidement qu'une gazelle à la grande surprise de tous et envoi une corde à linge brutale dans les jambes de Doane qui s'écrase le dos sur les abords du ring. Cage traine son adversaire jusqu'au turnbucke le plus proche, il accroche les jambes du blondinet à son cou et le positionne dans une Powerbomb pour le fracasser avec la prise directement sur le turnbuckle en acier. Doane se tord de douleur. Le combat se poursuit à l'extérieur du ring durant de longues minutes et Cage à toujours l'avantage dans ce match. Alors que Doane réussit à retourner dans le ring, il réussit à sécher solidement la machine grâce à un Dropkick bien placé au niveau du visage. Il se prépare pour effectuer son Jumping Cutter, mais Cage le contre et tente à son tour sa prise de finition qu'est le Weapon X pour le compte de 3.
VAINQUEUR PAR PINFALL - BRIAN CAGE (1-0)

* * * * * * * * * *

Après son combat, Brian Cage revient en coulisse, suant comme un porc, sentant la testostérone à plein nez. Plus loin dans le couloir, on aperçoit King Booker avec sa poule de luxe, discutant avec un officiel de l'Underworld. Il manifeste son mécontentement de ne pas figurer sur la carte de cette semaine. Il en a marre d'être traité comme un clown et désire voir Taz. Assistant à la scène en question, Cage pète carrément un plomb. Il s'attaque violemment à Booker et fini par prendre sa tête et l'envoyer valser dans la vitrine d'un distributeur de boissons. Il ne s'arrête pas là et empoigne le Roi pour lui administrer sa prise de finition, le Weapon X. C'est un massacre gratuit. Cage hurle comme un gorille. Il est remonté à bloc et fini par quitter la scène. Sharmell est terrorisé, elle demande de l'aide à l'équipe médicale, puis l'image se coupe. Pages publicitaires.

* * * * * * * * * *



Vampiro vient voir son disciple Pentagon en coulisses, alors que ce dernier s'étire pour se préparer à son match plus tard ce soir où il affrontera Brock Lesnar. Vampiro dit qu'il doit lui parler, et Pentagon acquiesce tout en continuant son échauffement. Vampiro lui dit qu'il a parlé avec Paul Heyman. Pentagon s'arrête alors et fixe Vampiro, étonné mais aussi agacé. Vampiro dit qu'ils ont passé un accord, tous les quatre, Heyman, Lesnar et eux deux. Pentagon lui demande pourquoi il passe un accord en son nom sans lui en parler, et Vampiro rétorque qu'il fait ce qu'il y a de mieux pour son poulain, dans ses intérêts. Pentagon veut connaître la nature de cet accord, et l'homme né sous le nom de Ian Hodgkinson lui répond qu'ils vont contrôler l'Underworld. Ils vont s'en prendre à Rhino, et tout dominer. Pentagon répond qu'il va vaincre Rhino tout seul pour devenir champion, pour le Mexique et pour la mémoire de Perro Aguyao Jr. Vampiro veut s'expliquer : Pentagon ne comprend pas, en échange d'un simple "service", ils peuvent avoir Lesnar dans la poche ! Pentagon s'énerve, est-ce qu'il lui demande de se coucher ? Il s'énerve : personne ne décide en son nom, et il ne s'allie avec personne. Il n'a pas besoin de Paul Heyman ou de Brock Lesnar pour battre Rhino à Fists of Fury, et il n'a même pas besoin de Vampiro ! Pentagon s'en va en furie de la loge, bousculant son (ancien ?) maître au passage.

* * * * * * * * * *



UNDERWORLD RULES MATCH
MARTY SCURLL (0-0) vs. CHARLIE HAAS (0-2)
Sur le ring, Charlie Haas est costumé en Hulk Haasgan, ce qui fait marrer la foule. Celle-ci le supporte avec des chants "HULKSTER" qui donnent encore plus de motivation à Haasgan. De l'autre côté du Ring, Marty Scurll n'est pas vraiment d'humeur à la rigolade. Il laisse Haasgan faire son clown pendant quelques instants et finit par l'attaquer à coup de parapluie. Il finit par éclater en deux son arme fétiche sur le crâne de son adversaire. Il le relève et envoi l'homme aux multiples personnalités à l'extérieur du ring. Il nargue la foule en faisant des taunts propres à Hogan. Il s'élance dans les cordes et SUICIDE DIVE ! Il ne perd pas de temps et travaille sur le bras gauche de Haas avec une clé de bras. Il balance quelques coups vicieux et la foule montre son mécontentement. Le combat se déroule à l'extérieur durant plusieurs minutes et Scurll montre une grande domination durant le combat. De retour à l'intérieur du ring, Scurll enchaîne une série de coups de pied dans le bas du corps de Haas. Il tente une corde à linge, mais Haasgan intercepte et bloque son coup à la Hogan. Haas pointe du doigt Scurll en criant "BROTHERRRR". Il couche durement le Vilain avec une Clothesline, taunt et s'élance dans les cordes... LEG DROP ! Haasgan est remonté à bloc, il contracte ses muscles, secoue sa tête comme un bouffon... LOW BLOW ! Haas a perdu trop de temps et Scurll profite de l'occasion pour aller chercher une chaise à l'extérieur du ring et vient marteler son adversaire avec celle-ci. Il en a marre, il veut en finir. Il lance la chaise dans les airs pour que Haas l'attrape... SUPERKICK ! Il finit son travail en appliquant sa prise de finition Party's Over pour le compte de 3 !
VAINQUEUR PAR PINFALL - MARTY SCURLL (1-0)

* * * * * * * * * *

Brian Cage est dans les vestiaires. La machine semble extrêmement satisfaite de sa soirée. Il range ses trucs et prépare à partir, mais MVP vient l'interrompre. Celui-ci félicite Cage d'avoir remporté son premier combat au sein de l'Underworld. Cage l'ignore et continue de remplir son sac de sport. Le Franchise Player continue alors en demandant à son opposant pourquoi il a attaqué le King Booker ? Il n'avait aucune raison et il ne fait qu'encourager la violence. Cage rigole et dit que les faibles doivent être éradiqué et que Booker n'est qu'un insignifiant pleurnicheur qui méritait un petit séjour à l'hôpital. La machine finie par quitter le vestiaire en bousculant d'un coup d'épaule MVP.

* * * * * * * * * *

Rhino entre dans le bureau de Taz (décidément il passe sa vie dans ce bureau) et le salue. Il lui demande ce qu'il compte faire à propos de Lesnar, estime qu'il faut empêcher la bête de son manageur de prendre le contrôle de l'Underworld. Taz le rassure, il a la solution pour Lesnar en la forme d'un opposant pour Fists of Fury, et il révèlera cet opposant la semaine prochaine.

* * * * * * * * * *



UNDERWORLD RULES MATCH
RICOCHET (1-0) vs. MVP (1-1)
Un combat assez intéressant dans son ensemble. Très clean, aucunes armes est utilisées. Ricochet démontre pourquoi, il représente l'un des meilleurs acrobates sur le circuit actuel et MVP illustre un excellent côté technique pour contrer le voltigeur à de nombreuses reprises. Ricochet s'élance dans les cordes à grande vitesse, mais Mr. 305 le reçoit avec un Running Knee. Il effectue plusieurs taunts, en narguant son adversaire. Ballin' Elbow ! Il relève l'acrobate et fait signe qu'il veut en finir et tente de placer son 305, mais Ricochet contre avec un coup de coude directement dans la nuque de MVP, suivi d'un Backflip Kick parfaitement exécuté. Les deux hommes se retrouvent au sol et la foule les supportent. Une partie scande "RICOCHET" et l'autre "MVP". C'est le Franchise Player qui réussit à se relever en premier. Il profite de l'occasion pour frapper Ricochet et l'envoyer dans l'un des coins du ring. Celui-ci, fatiguer par leur confrontation tombe assit dans le coin. À nouveau MVP taunt et s'élance dans les cordes pour revenir et DRIVE-BY KI... NON ! Ricochet, avec le peu de force qui lui reste réussit à se propulser avec l'aide des cordes sur le dessus du poteau. MVP fend l'air et reçoit un coup de pied directement en pleine gueule.... Diving Double Knee Drop ! Ricochet lève un bras dans les airs et affiche à la foule qu'il est temps de terminer son travail. Il remonte sur le dessus d'un turnbuckle... SHOOTING STAR PRESS ! NON ! MVP bloque en levant les genoux et Ricochet souffre lourdement. Il relève son adversaire et ne perd pas de temps pour placer son 305 ! Victoire de MVP !
VAINQUEUR PAR PINFALL - MVP (2-1)

* * * * * * * * * *

Une vignette se lance. On voit un homme afficher fièrement ses biceps. Il s'agit du Genetic Freak... SCOTT STEINER ! Il déclare que sa victoire plus tôt en soirée dans la Battle Royale n'était que le début d'une nouvelle ère. Le Big Bad Booty Daddy est à New York pour botter des culs et que le spectacle va débuter dès la semaine prochaine.

* * * * * * * * * *



UNDERWORLD RULES MATCH
PENTAGON (2-0) vs. BROCK LESNAR (1-1)
Pré Main Event time ! Pentagon fait son entrée sans Vampiro, nunchaku en main ! Il avance vers Lesnar, lui met quelques coups, mais Lesnar attrape l'arme t la balance dans la foule ! Il gueule sur le Cero Miedo qui lui tient tête, et les deux hommes commencent à s'échanger les coups de coude au centre du ring ! C'est au rythme du un coup chacun, chaque coup de Lesnar étant accompagné d'un "bouh !" de la foule, chaque coup du luchador d'un "yeah !". Lesnar est le plus fort à ce jeu là, et fait reculer Pentagon dans les cordes, là, il... OH GOD ! LESNAR TIRE SUR LA TROISIÈME CORDE ET L'ENROULE AUTOUR DU COU DE PENTAGON ! Pentagon suffoque la corde fait une boucle autour de sa gorge alors que Lesnar se marre. Pentagon s'agite, et ses jambes montent, hurracanrana vers l'extérieur du ring ! Lesnar et Pentagon - dont le mouvement a libéré l'étreinte des cordes - sont tombés en dehors du ring, et là ça part en couilles. Lesnar devient fou, passe en mode berserker et balance Pentagon tête la première dans le poteau du ring, ouvrant le front de Pentagon, le sang coulant sous son masque. Lesnar tente le tombé mais ce n'est que deux. The Beast se fait alors insulter par les spectateurs, et vient leur tenir tête au premier rang, où on lui adresse des doigts d'honneur... Lesnar vient de mettre une droite à un spectateur ! Cet homme est fou ! Pentagon en a profité pour chercher sous le ring, et il en sort un bâton de kendo, ça va chier. Lesnar se retourne et Pentagon lui envoie des coups de kendo stick, encore et encore. Lesnar est adossé à la barricade des fans et a de multiples marques sur le corps, il saigne même au niveau de l'épaule. Pentagon prend le stick à deux mains et le casse sur son genoux... Pour mieux frapper Lesnar avec les deux bouts du bâton, un dans chaque main, ninja style ! Lesnar tombe au sol et Pentagon en profite pour enflammer la foule : "donde estan perros ?!" La foule poppe, et Heyman vient aider Lesnar à se relever. Pentagon insulte l'ex propriétaire de l'ECW, qui recule, et cela permet à Lesnar de revenir dans le match, German Suplex ! La nuque de Pentagon heurte le rebord du ring mon Dieu ! Après avoir gueulé "Suplex city bitch !", Lesnar prend son temps, renvoie Pentagon dans le ring et reprend son souffle en dehors. C'est alors que Vampiro débarque ! Vampiro vient aider Pentagon à se relever et lui murmure quelque chose à l'oreille. Pentagon le repousse, les deux hommes s'engueulent, et Lesnar remonte dans le ring pour profiter de la distraction, spear !... Pentagon a esquivé, et Lesnar vient de coucher Vampiro ! Pentagon en profite pour enchaîner, backstabber ! Un, deux, seulement deux ! Pentagon se nourrit de la foule qui l'encourage et se relève, visiblement en transe, il part pour son Package Piledriver, et... Fear Factor ! Un, deux, victoire du Cero Miedo !
VAINQUEUR PAR PINFALL - PENTAGON (3-0)

Alors que le combat vient tout juste de s'achever, Lesnar pétille intérieurement. Il se relève péniblement et regarde Pentagon célébrer avec de la hargne dans les yeux. Lesnar commence à s'attaquer à Pentagon en lui assénant des coups assez stiff et violent. Il le balance de tous les côtés comme une vulgaire marionnette. À l'extérieur, Heyman n'est pas content, il demande à Lesnar d'arrêter, que malgré les différences entre son mentor et Pentagon, ils représentent leurs nouvels alliés. C'est à cet instant que le theme song de Rhino s'enclenche...



La machine de guerre déboule dans le ring tel un putain de missile. Il a la haine au visage. Il veut se venger de la semaine dernière et éliminer Lesnar pour de bon. Mais alors que Rhino glisse à l'intérieur du ring pour venir en aide à Pentagon, le Beast Incarnate quitte le ring, le feu au cul. Il remonte la rampe avec son gérant et les deux bêtes s'échangent un regard hostile.

* * * * * * * * * *

Pentagon revient en coulisses où il croise Zack Sabre Jr. en train de se préparer pour son combat. Les deux hommes s'échangent un regard, suivi d'un staredown. Sabre fini par rompre le silence et souhaite bonne chance à Pentagon pour dans la finale du tournoi à Fists of Fury. Il lui dit de profiter de ses courts moments de gloire, parce qu'il sera le prochain challenger au titre et cette fois-ci, se sera le Roi du Armbar qui gagnera la guerre.

* * * * * * * * * *



MAIN EVENT: UNDERWORLD RULES MATCH
ZACK SABRE JR. (1-1) vs. RHINO (2-0)
Bill Alfonso est chaud et dit que ce Main Event va envoyer du bois. Dès le début l'ambiance est donnée, Rhino tente un Gore, mais Sabre esquive contre les cordes, et Rhino passe entre la seconde et la troisième corde, directement hors du ring ! La War Machine se relève, mais Sabre a une surprise pour lui, springboard plancha ! Le britannique a pris l'avantage très vite ici, mais il semble trop confiant puisqu'il prend le temps de high five les spectateurs du premier rang, et Rhino en profite pour revenir avec une clothesline terrible. La War Machine domine alors, brawlant Sabre en dehors du ring avec des coups très rêches et notamment une projection qui envoie Sabre par dessus la barricade des fans. Le match continue donc dans la foule, à l'instar du dernier en date du britannique. Rhino domine assez largement, mais n'arrive pas à battre Sabre malgré plusieurs tentatives de pin. Il prend la chaise d'un spectateur et en met plusieurs coups sur le corps de Sabre au sol, mais ça ne suffit toujours pas. Rhino prend alors les mesures nécessaires, il adosse Sabre à la barricade des fans, prend de l'élan... GORE ! MAIS SABRE A ESQUIVE ! Rhino s'est prit la barrière de plein fouet, la renversant et tombant au pied d'un des poteaux du ring. Sabre en profite pour revenir, titubant, il tente le tombé mais ça ne suffit pas. Cependant aussitôt que Rhino se dégage, Sabre lui passe un bras autour du cou, roule sur son dos et... Guillotine Choke ! Les jambes de Sabre enserrent le corps de Rhino alors qu'il tient sa tête sous son bras et tire, exerçant une pression dingue sur la nuque de la War Machine. Rhino souffre, l'arbitre lui demande s'il veut abandonner, et le tout dure de longues secondes, peut-être même une bonne minute. Rhino lutte, et tend son bras vers la jupe du ring, passe en dessous, tatonne... Et il met la main sur l'une des moitiés de kendo stick que Pentagon Jr. a brisé plus tôt dans la soirée, et il s'en sert comme d'un couteau, tapant avec le bout cassé dans l'épaule de Sabre à plusieurs reprises ! Sabre doit lâcher prise, l'épaule en sang et pleine d'échardes, alors que Rhino se dégage, recule de quelques pas et roule dans le ring, épuisé. Bill Alfonso est comme un fou aux commentaires, il s'en étoufferait presque avec son sifflet. L'action redémarre doucement, avec Sabre qui se relève, aidé de la jupe du ring, et Rhino qui rampe jusqu'à un des coins du ring. Sabre monte sur l'apron, se penche, springboard... Rhino intercepte... Spinebuster !... Mais Sabre le tient contre luI malgré qu'il ait subi la prise... ARMBAR ! ARMBAR ! Rhino résiste, mais n'a d'autre choix de d'abandonner.
VAINQUEUR PAR SOUMISSION - ZACK SABRE JR. (2-1)

Les deux hommes se remettent de match ultra compétitif, et le War Machine vient serrer la main de Sabre. Rhino quitte le ring alors que Sabre préfère rester un peu sur ce-dernier, en communion avec la foule qui l'applaudit pour sa performance. Le britannique descend du ring, et tape dans quelques-unes des mains qui sont tendues par les spectateurs du premier rang. Une grosse jeune fille moche lui fait un câlin, et Sabre rigole, quand une musique est jouée...



Marty Scurll ? Marty Scurll, qui a lutté plus tôt dans la soirée, effectuant ses débuts télévisés, débarque en courant, si bien que Zack Sabre Junior a à peine le temps de se retourner... Coup de parapluie dans la tronche ! Marty Scurll vient d'utiliser son arme signature pour mettre Sabre au sol, et assène une multitude de coups de parapluie sur le King of the Armbar, cassant le dit parapluie ce faisant. Scurll a ce regard de fou qui lui colle si bien à la peau, et ne semble pas vouloir s'en arrêter là. Il traîne Sabre par le bras comme une poupée inanimée jusqu'au ring dans lequel il le hisse. Personne ne comprend ce qui se passe, alors que Joey Styles rappelle que les deux hommes ont une longue histoire, qu'ils ont été partenaires et amis sur le circuit indépendant anglais avant que Scurll ne devienne "The Villain". Scurll relève Sabre au centre du ring et le tient par la gorge. Il l'insulte, et on peut comprendre quelques mots, notamment que Scurll affirme être "LE meilleur lutteur anglais, LE British Master". Scurll étrangle Sabre à deux mains jusqu'à ce que celui-ci ne crache du sang, les yeux exorbités. Cette image est très brutale, presque insoutenable, et Marty ne lâche Sabre que quand celui-ci perd totalement connaissance. Une équipe médicale arrive vite, alors que Scurll triomphe au centre du ring pour terminer ce show.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EPISODE 3 - RAISED FISTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EPISODE 3 - RAISED FISTS
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» [Rapport 1500pts] Chaos de Dan VS Crimson Fists de Tarkand
» Episode 1 - American Beauty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNDERWORLD :: PROGRAMMATION :: LES RÉSULTATS-
Sauter vers: