AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPISODE 2 - ZACK SABRE JR. VS. KENN DOANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey Styles
THE VOICE OF WRESTLING
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: EPISODE 2 - ZACK SABRE JR. VS. KENN DOANE   Mar 16 Fév - 5:47

Les deux hommes ont perdu leur premier match et ont été éliminés du Fists of Fury Tournament. Ce soir, ils doivent prouver qu'ils méritent d'être là et récupérer du momentum avec une victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Sabre Jr.
Garde des Baux
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 25/01/2016

MessageSujet: Re: EPISODE 2 - ZACK SABRE JR. VS. KENN DOANE   Dim 21 Fév - 15:02

Quittons un peu l'ambiance crasse de l'Underworld pour le grand air. Le grand air d'un port anglais. Sur un banc on retrouve Zack Sabre Jr, rentré au pays. Autour de lui se presse une équipe de photographes. Tout ce petit manège pour de la publicité.



Z S J  ─  Vous vous dites que c'est déprimant ? Zack Sabre Jr assis tout triste sur un banc devant un ciel gris et gna gna gna... Ça l'est pas. Je m'suis fait avoir par Pentagon, ouais. J'ai perdu une bataille, ouais. Mais pour être original, j'ai pas perdu la guerre. J'ai toujours un pays qui croit en moi, j'ai toujours un super sponsor qui croit en moi, et même si j'ai eu des petits soucis de nunchakus, j'ai toujours les armbars les plus cools du monde. Deal with it.

L'anglais réagit à un signe qui lui indique de se lever et soupire.

Z S J  ─  Si j'me tape ces séances photos, c'est pas seulement parce que ça fait plaisir à ma mère. C'est parce que je suis une star. Qu'on me comprenne bien. Je suis pas un anonyme. Je suis pas un rookie. Et je suis sûrement pas non plus le petit gars sympa du coin. Putain Taz... Tu m'as vraiment pris pour le petit gars sympa du coin en fait ? C'est pour ça que je dois aller voir avec Ken Doanne ? Je dois aller le voir en souriant, lui serrer la main et boire un coup avec lui ? C'est comme ça que tu me vois ? Quelle merde... Rien de personnel. C'est un gars bien. Mais c'est pas de ça qu'on parle. J'ai fais le tour du monde pendant des années à me battre contre plus d'adversaires que je pourrais en compter, j'ai gagné des titres et des tournois, j'ai mis mon buttchin sur des pancartes et des t-shirts. Je suis même pas sûr que Doanne ait son nom marqué sur son slip. I'm a pro wrestler. He's not. Son plus grand succès à lui, c'était quoi ? Réussir à monter sur les épaules de ses petits copains sans se blesser ? Et depuis, plus rien. Tu parles d'un CV. Sortir de sa retraite pour nourrir un gosse, c'est mignon. Sans ironie. C'est louable même. Mais on est pas dans la dernière comédie romantique à la mode. Il y aura rien de romantique à ce qu'il va se passer. Je me fiche que mon adversaire s'occupe d'un enfant orphelin, aveugle ou même autiste. Je pèterais l'épaule de Fray Tormenta comme celle du pire salop sur Terre. C'est pas une question de gentillesse, c'est une question de niveau. Le ring c'est pas le bon endroit pour demander la charité, et encore moins celui de l'Underworld. Tu veux un match avec Zack Sabre ? Tu dois être prêt. Lui, il l'est pas.

Sabre descend alors sa fermeture éclair pour laisser apparaître le logo SPLX.



Z S J  ─  Progression defines success. C'est le slogan de notre marque. C'est mon slogan. Elle est où sa progression à lui ? Faire pire quand on a commencé en tant que pom-pom boy ça paraissait impossible mais la nature est pleine de ressources alors voilà Ken Doanne version 2016 ! En 2006 il fallait bien un sledgehammer pour le faire détaler lui et ses petits copains. Dix ans plus tard ? Vous suffit d'avoir un livre un peu épais sous la main. Je crois que c'est ça qu'on appelle toucher le fond. Ken est pas plus technique, pas plus malin, pas plus rapide, et pas plus fort qu'avant. Des kilos en plus et des dollars en moins, sacrés changements. Je suis censé craindre le réveil de la bête blessée ? Le sursaut de l'homme qui veut relancer sa vie ? La belle histoire de la petite famille Doanne ? Hé, on est en février, c'est un peu tard pour la magie de Noel. Le premier Survival l'a montré. Quand on a rien à proposer on plante des navets. On pratique pas la lutte. Et surtout, quand on est pas foutu de rester dans la même pièce qu'un afroaméricain de 50 ans sans se faire péter les dents, on vient pas chercher le meilleur lutteur du monde. No shit. Aller chez Taz pour se refaire la cerise c'était déjà pas très malin, mais retenter sa chance contre Zack Sabre c'est carrément signer un contrat de 6 mois avec le meilleur hopital de Brooklyn.

Le Technical Wizard regarde au loin sans changer d'expression.



Z S J  ─  'Fait un temps dégueulasse. Gris, sans soleil et sans folie. Fade et insipide comme Ken Doanne. Personne sort de chez lui inspiré par un temps comme ça. Personne est inspiré par un type comme ça. Nan, un temps comme ça tout le monde s'en fout. On y fait même plus attention. On est même plus déçu. Il est là, parce qu'on est en Angleterre, et c'est tout. Comme Ken. Il est là, personne peut rien y faire et surtout personne n'en a rien à faire. On attend que le jour se termine et on passe à autre chose. Je vais le terminer, et je vais passer à autre chose. Parce que moi, j'ai ces autres choses. Moi, j'ai des projets qui vont plus loin que de manger le soir. Moi, je suis le protagoniste. Le petit maigrichon qui a remis l'Angleterre sur la carte du Monde, qui a rempli le Warehouse et qui vient déjà de signer le match de l'année après une seule semaine. Je peux pas me contenter d'une défaite. Je veux pas d'une poignée de main "entre perdants" et d'un sourire. J'ai pas développé la meilleure technique du monde pour ça. J'ai un joli petit chemin à parcourir, et si y a le bras d'un anonyme tendu au milieu, il sautera. Sans étincelles et sans paillettes. Il sautera, dans un silence embarrassant, sans que ça intéresse personne. Même pas de quoi m'inspirer une carte de bon rétablissement.  

Pendant ce temps, les photos se sont multipliées et l'équipe semble avoir récupéré de quoi faire. Sabre peut donc enfiler une veste épaisse et récupérer son grand sourire.

Z S J  ─  J'aimerai dire que je vais faire un effort ! Manque de bol, je sais pas changer mes habitudes. J'ai mes névroses. Des pas jolies. Il y aura pas de traitement particulier. Je sais pas faire d'exceptions. Heureusement. Parce que je pourrais pas me le permettre. J'ai perdu en pro et je me relancerai en pro. Pas besoin de défoncer des portes ouvertes. Tout le monde sait où je veux en venir. Ken a dit que si ça ne marchait pas, il était prêt à rentrer chez lui sans amertume. Ça tombe bien, parce que c'est ce qui va passer. Ken va rentrer chez lui. Sans amertume et sans bras. Sorry not sorry.

Tout est dit. Sabre quitte le champ sur un clin d’œil et part rejoindre le groupe de l'autre côté des objectifs pour les taquiner. Après avoir rangé les instruments, tout le monde se félicite pour cette séance et se décide enfin à aller se mettre au chaud. Place au réconfort donc, jusqu'à Lundi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinay
Grand Ministre des Insectes
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 27/01/2016
Age : 26
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: EPISODE 2 - ZACK SABRE JR. VS. KENN DOANE   Dim 21 Fév - 16:20

La salle est comble et l'ambiance est là, on peux le dire ce premier show de l'Underwolrd est une réussite. Ou est en tout cas en passe de le devenir, sur le ring on retrouve Zack Sabre qui affronte Pentagon, un combat très hypé qui a clairement servit à vendre l’événement. Dans les vestiaires plusieurs personnes regardent ce qui se passe, on retrouve notamment Ken Doane qui se remet de son match assis sur une chaise.


Ken Doane >> C'est donc ça l'underworld ? Des coups et du sang ! Bon, j'aurais pu espérer un meilleur départ, mais c'est mathématiques : tout le monde ne peux pas gagner. Je pourrais dire que j'étais rouillé, après tout je suis celui qui ressort d'une longue retraite, ce n'est pas comme Damien Sandow ou ces gars qui cassent des bras. Et puis je n'ai pas l’expérience de la violence, j'ai plus combattu dans le politiquement correct que dans le sang et les armes. Certains diront que ce n'est pas ma guerre, que je ne suis pas à ma place. Mais je ne me bats pas pour les autres, je n'ai pas rechaussé mes bottes pour la gloire ou pour quelconque ceintures. Je suis de retour dans le business pour moi et rien que moi. Pour les autres, les fans, les lutteurs et même la presse spécialisé, ce ne sera qu'une nouvelle défaite, la première de l'histoire de cette fédération. Mais pour moi c'est un nouveau départ, une lueur d'espoir vers mon rêve. Je prendrais tous ces matchs pour ce qu'ils sont : des expériences. Tous les combats, victoires ou défaites, ne sont que des pierres en plus pour me hisser vers le haut. Chaque coup, chaque blessure, chaque bleu seront autant d'énergie pour me propulser vers l'avant et me faire progresser. Et ceux que je porterais à l'égo de King Booker seront encore plus motivant !

Pendant que notre Ken fait son monologue que personne n'écoute, le combat se termine sur l'écran qui retransmet le tout en backstage. L'écho de la salle résonne jusqu'aux vestiaires, et cela empire au moment ou Zack tend son bras vers son adversaire.

Ken Doane >> Mais il est con en fait ? Ou alors il ne connait pas son adversaire ? Pentagon ne fait que de dire qu'il est dangereux, qu'il casse des bras à la chaîne et qu'il n'aura aucune pitié. A croire que le piledriver l'a sonné plus fort que ça en à l'aire. Putain, j'avais bien compris qu'il était pas malin, mais là c'est plus de la stupidité c'est un problème mental. Darwin doit se retourner dans sa tombe, parce que niveau sélection naturelle Zack aurait déjà du être bouffé par un prédateur ou écrasé par une voiture. Il ne sait même pas pourquoi il monte dans un ring, il ne sait pas pourquoi il casse des bras, c'est juste un idiot qui se bat sans raison : aucun objectif, rien qui le motive. Une telle mentalité marche un temps, mais il va finir par s'épuiser. Un beau matin il se lèvera, son corps lui fera mal, ses articulations le feront souffrir et ses anciennes blessures l’empêcherons de dormir paisiblement. Il ne sera qu'un gars de plus brisé par la vie, incapable de savoir pourquoi il en est arrivé là. Se battre, c'est bien, mais si on ne se bat pas pour un idéal, ou même une simple idée, ce n'est rien d'autre qu'un sacrifice inutile...

A la surprise de toute la salle, Pentagon sert la main de son adversaire contre l'avis de son mentor. Ken se lève d'un bond, choqué.

Ken Doane >> WHAT ?! WHAT THE FUCK !!! Jamais, jamais ça n'aurai du finir comme ça. Putain, mais ce sont des escrocs, des putains d'escrocs ! Leur réputation, leur discours, leur passé, tout ça c'est que du vent. Ils brisent des bras ? Ils ne font que ça ? Ils sont impitoyable ? Et ça, c'est quoi ? Ces deux "machines" qui se sert la main ?! Putain, ils se disaient imprévisible, et bien effectivement ce qui vient de se passer on l'avait pas vu venir. On est à l'underworld, on est au premier tour de Fists of Fury, on est pas venu ici pour niaiser et serrer des mains. Ils ont pas été embauché pour faire du politiquement correct, le public ne veux pas voir ça, les fans n'ont pas payés pour ça ! Putain, j'espère que Taz va les foutre à la porte... Je me sens comme un électeur le lendemain des élections...


Dépité Ken prend son sac et quitte les vestiaires, pour lui le show se termine ici.

Kenn Doane >> Des discours, c'est facile... Vendre du rêve, se dire le meilleur, moi aussi je peux le faire... Ces gars se vendent comme des briseurs de bras, des chiens fous qu'il faut craindre, mais au final ce ne sont que des petits branleurs, des politiciens. Leur programme est alléchant, ils arrivent à nous faire croire que ce combat est un événement, mais au final pas d'os brisé, pas de violence, juste deux enculés qui se sert la main devant tout le monde. Ou comment chier à la gueule de toutes ces personnes qui sont venu voir un show violent, de la lutte comme leur à vendu Taz. Peut être que je ne suis pas le meilleur, mais je ne l'ai jamais dit. Peut être que je ne suis pas LE mec à craindre, mais je ne l'ai jamais dit. Mais moi je reste honnête envers moi même et envers tous ceux qui aiment ce business. Zack, Pentagon, vous êtes ce qu'il y a de pire dans le milieu : des paroles, du vent, mais aucune action. Ce n'est que de l'apparence, là où notre fédération promeut la vérité et une alternative à la WWE qui n'offre que des paillettes. Vous n'êtes que des traîtres qui jouait le jeux de McMahon et autre Levesque. On s'en fout de ce que vous avez fait avant, ce qui compte maintenant c'est ce que vous faites ici et là : vous avez fait de la merde !

Kenn claque la porte rageusement en quittant l'arena, la déception est réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EPISODE 2 - ZACK SABRE JR. VS. KENN DOANE   

Revenir en haut Aller en bas
 
EPISODE 2 - ZACK SABRE JR. VS. KENN DOANE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNDERWORLD :: IN GIMMICK :: LE RING-
Sauter vers: